• Les Carnets de Cerise by J. Chamblain et A.Neyret vol 3 et 4 Les Carnets de Cerise Tome 1 & 2 by J. Chamblain et A.Neyret

    Les Carnets de Cerise Tome 1 & 2 by J. Chamblain et A.Neyret

    Résumé de l'éditeur/

    Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commence à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux... Cette fois, elle s’intéresse à Sandra... Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors lies à la vie de la jeune femme ? Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années...

    Résumé de l'éditeur/

    Cerise est une jeune fille qui vit seule avec sa mère.Les Carnets de Cerise Tome 1 & 2 by J. Chamblain et A.Neyret Elle rêve de devenir romancière et a même déjà commencé à écrire ses carnets! Son sujet favori: les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond deux... L'heure des vacances a sonné! La visite d'un étrange manoir annonce une nouvelle enquête: chaque pièce est une énigme, chaque objet est un indice. Mais il est des secrets plus anciens qui ne demandent qu'à être dévoilés. Qui est cette déesse sans visage qui trône dans une pièce secrète? Où se cache la partie manquante de ce tableau? Mais surtout, qui tire vraiment les ficelles de ce nouveau mystère? Si Cerise ne résolvait pas l'énigme à temps, les conséquences pourraient être terribles...

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    Suite à la lecture des deux premiers volets, j’ai eu très envie de me tourner vers la suite des enquêtes de la petite Cerise et c’est avec plaisir que j’ai ces deux derniers volumes.

    J’ai beaucoup aimé me plonger dans ces deux nouvelles enquêtes. Apprendre les secrets en tâtonnant est vraiment plaisante! Ce que j’apprécie également dans ces ouvrages réside dans le soin apporté à la construction de chaque volume tant au niveau du dessin que des petits apports présents notamment les lettres ou extraits du journal de Cerise. C’est atypique pour un bd je trouve. Attendez-vous à autant de mystères dans ces deux volumes que dans les deux précédents et notamment dans le dernier où j’attendais avec une impatience non dissimulée que la relation mère/fille soit évoquée et même si le mystère plane toujours c’était agréable d’en avoir appris plus.Les Carnets de Cerise Tome 3 & 4 by J. Chamblain et A.Neyret

    Dans le 3e volume nous nous intéresserons au passé de Sandra une jeune relieuse d’ouvrages anciens (tout ce que j’aime)  avec de vraies descriptions de l’univers. Sandra a des trous de mémoire concernant son enfance au fil de l’histoire et suite à la recherche des cinq trésors liées à la jeune fille nous apprendrons le fin mot de l’histoire. D’autant plus que cela nous permettra d’en apprendre plus sur les proches de Cerises!

    Le quatrième volet nous offre l’histoire de jeunesse d’un personnage pour le moins emblématique de la saga à travers la visite d’un étrange manoir et d’un tableau dont le visage a été découpé ! Cerise se fera de nouveaux amis à travers ces expériences enrichissantes qui la toucheront de près et qui ne la laisseront pas insensible. C’est une Cerise sous un autre jour que nous observerons. Dans cet opus nous assisterons une fois de plus à une confrontation entre la mère de Cerise et Annabelle Desjardins. La mère de Cerise de manière très humaine à l’impression que l’amour de sa fille lui a été volé. J’ai trouvé ce passage vraiment émouvant. On ressent toute la détresse de la mère qui vit seul et qui fait tout pour sa fille.

    Chaque personnage possède une véritable psychologie dans cette bd et je trouve ça fantastique. On retrouve des histoires passionnantes qui nous tiennent en haleine et nous offre de beaux moments de nostalgie évoqué par les personnages et les belles tonalités pastel des planches.

    Une fois de plus tous les ingrédients sont là pour nous offrir des histoires sublimes et touchantes et je conseille ces bd à tous, ça n’est pas uniquement pour les enfants bien au contraire.

    Ma note : 18/20! <3Les Carnets de Cerise Tome 1 & 2 by J. Chamblain et A.Neyret

    Les Carnets de Cerise Tome 1 & 2 by J. Chamblain et A.Neyret


    10 commentaires
  • Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons by Emily Blaine 

    Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons by Emily BlaineRésumé de l'éditeur/

    Je m'appelle Abby Harper et je suis celle qui sauvera votre carrière. Mon job ? Enjoliver, camoufler, désamorcer. En bref : effacer vos faux pas, gommer vos erreurs et vous coller une auréole sur la tête. Dans mon domaine, je suis assez douée. Enfin, c'est ce que je croyais jusqu'à ce qu'on me confie le cauchemar de tout attaché de presse : Garrett McIntyre. Une gueule d'ange à la réputation démoniaque : alors qu'il était sur le point de devenir l'enfant chéri d'Hollywood, il a insulté tout le gratin pendant la cérémonie des oscars et a taillé la route, abandonnant sa carrière prometteuse. Aujourd'hui, on me demande de le faire revenir. Et comme j'ai l'impression que convaincre monsieur "j'ai été élu deux fois l'homme le plus sexy de l'année" ne sera pas si simple .....

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    Je n’ai pas grand-chose à dire sur cette romance, je l’ai trouvé un peu simple et sans prise de tête même si parfois j’ai un peu levé les yeux au ciel concernant certains éléments de l’histoire ! J’avoue avoir trainé dans ma lecture et pourtant c’est un bouquin qui se lit rapidement.

    Nous faisons donc la rencontre d’Abby, une jeune femme qui n’a pas de vie et qui se plie en quatre pour son boulot, à savoir : défendre les intérêts de ses clients appartenant au monde du showbiz et des paillettes! Abby s’investit dans son travail et laisse de côté sa vie sentimentale et autre. Lorsque l'un de ses collègues Mark avec qui elle a eu une aventure (et qui a été promu chef entre-temps) lui demande de s’occuper du retour d’un acteur difficile sur le devant de la scène (la bête noire d’Hollywood) sa petite vie pas du tout réglée devient encore plus chaotique et tout ce en quoi elle croyait s'effondre. Appartenant au monde d’Hollywood elle n’est pas du genre à se leurrer mais elle se prend d’autres claques monumentales !

    Surtout lorsque lors de sa pérégrination en quête de Garrett, elle se retrouve face à l’immensité et la quiétude de l’océan, des éléments beaux et simples sans fausseté. Abby se remet en question, et se demande si ce qu’elle fait est nécessaire, de plus, lorsqu’elle tombe amoureuse du beau gosse de service (Garrett) imaginez les problèmes qui vont se poser !

    En soi l’histoire est assez simple comme dit plus haut et l’écriture est fluide et agréable mais quelques éléments m’ont agacé, a commencer par la psychologie des personnages, ou plutôt leur absence de psychologie par moment. Je les ai trouvé trop stéréotypés, d’un côté on a les gros méchants et de l’autres les gentils, difficile de trouver un personnage en demi-teinte là-dedans (Mark peut-être et encore il m’a vraiment énervé). Ensuite la relation amoureuse qui apparaît en quelques jours et ça y est c’est l’amour fou entre notre héroïne et Garrett, ils ne veulent plus se quitter etc… En dernier, le citerai le mental d’Abby : forte au départ elle nous fait une course poursuite à la « fast and furious » au début du roman et lorsqu’il s’agit de Garrett elle s’effondre et tremble sur la tapis rouge.

    Mis à part ces critiques j’ai passé un bon moment avec ce roman même si ce n’est pas un coup de cœur. J’aime la plume d’Emily Blaine habituellement mais je dois bien admettre que j’ai beaucoup moins accroché avec ce roman.

    Ma note : 13/20! 

    Parfois pendant ma lecture j'avais un peu cette tête là! Mais j'ai quand même passé un bon moment.

    «  J’ai cru que vous ne viendriez pas murmura-t-il.

    Je croyais que vous ne regrettiez pas vos choix ?

    Nous  pourrions  débattre pendant des heures de la notion de «choix» quand on sait que vous vous êtes imposée ici.

    Vous m’avez flanquée à la porte de chez vous. Vous avez coupé court à la conversation. Vous avez remis en cause notre accord. Vous … »

    Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons by Emily Blaine


    12 commentaires
  • Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une by Raphaëlle Giordano Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une by Raphaëlle Giordano


    Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une by Raphaëlle Giordano Résumé de l'éditeur/

    - Vous souffrez probablement d'une forme de routinite aiguë.
    - Une quoi ?
    - Une routinite aiguë. C'est une affection de l'âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude...
    - Mais... Comment vous savez tout ça ?
    - Je suis routinologue.
    - Routino-quoi ?

    Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce. A travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves...

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    Une petite pépite ! J’ai adoré ce livre. Certes, il peut paraître simple de prime abord mais je pense que la phase où je l’ai lu a contribué à me le faire apprécier d’autant plus ! Pendant ma pause de midi dans un parc au soleil c’était une lecture parfait et vivifiante!

    Alors attention, cet ouvrage a été écrit par un coach de développement personnel, c’est donc romancé certes mais l’histoire est un prétexte au cheminement d’une thérapie pour une maladie dont tout le monde peut/est affecté, à savoir : la routine ! Avoir presque tout mais sans cette petite touche de quelque chose qui nous échappe. Il s’agit dans cet ouvrage de réapprendre à vivre en faisant de nouvelles expériences. Ce livre est clairement axé sur le concept de la pensée positive et nous donne des pistes (assez générales certes) pour avancer.

    Concernant l’histoire et bien je l’ai trouvé simple et efficace, comme dit auparavant le schéma est tout tracé. Camille semble tout avoir dans sa vie, travail, famille … la stabilité est de mise et pourtant elle craque et s’effondre car il lui manque quelque chose. La routine peut sembler alarmante, cette façon de vivre sans cesse de manière redondante sans prises de risques. Après un incident sur la route et une malchance énorme elle fait la rencontre de M. Dupontel. Après quelques confidences celui-ci lui dit qu’il est routinologue et qu’il peut l’aider à remonter la pente. Intéressée et curieuse, elle va franchir le pas et consulter cet homme qui va l’accompagner dans sa vie pendant une courte période en lui ouvrant les yeux sur des choses élémentaires mais qu’il est parfois nécessaire de redire. Elle va réapprendre à vivre, à prendre du temps pour elle, ce qui sera bénéfique dans sa relation avec son mari et son fils. Prendre du temps pour ceux qu’on aime, changer sa façon de voir les choses, ne pas accuser une personne de suite et aller au conflit mais se dire également que cela vient peut-être de nous. Ne plus subir mais agir pour que les choses bougent, c’est tout un travail qui se fait petit à petit. Ça n’est pas facile au départ, on tombe, mais faire juste un petit pas à chaque fois peut aider. Sans compter sur le fait de sortir de sa zone de confort et de prendre quelques risques pour avancer ! Tout cela semble absolument nécessaire.

    Bien sûr tout ça, ne se fait pas sans remous dans la vie des personnages qui évoluent dans l’entourage de Camille, à commencer par son mari qui prend peur et ne reconnaît plus sa femme du moins au début. Et encore plus avec la mère de Camille qui l’avait fortement influencé à suivre un chemin alors que Camille souhaitait autre chose. On notera aussi l’envie de s’ouvrir à des personnes avec lesquelles on ne s’entend pas forcément de prime abord notamment un des collègues de Camille même si j’ai trouvé cette partie-là quelque peu cliché. Je pars du principe qu’il y a toujours des personnes avec lesquelles on aura du mal à s’entendre quel que soit la bonne volonté que l’on y met.

    En tout cas ce livre est agréable une vraie bouffée d’air frais et donne des conseils intéressants. J’ai juste trouvé là tout fin un peu exagérée mais sinon j’ai beaucoup apprécié cette lecture !

    Ma note : 18,5/20! Les Carnets de Cerise Tome 1 & 2 by J. Chamblain et A.Neyret

    « Je caressai les feuilles de papier comme on caresse un rêve du bout des doigts. Et si je décidai de lui redonner vie, à ce rêve ? Sébastien comprendrait-il ? Serait-il à mes côtés pour prendre le train du changement, ou resterait-il à quai ? Cette question n’était pas sans m’inquiéter… »

    Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une by Raphaëlle Giordano

    M. Dupontel va t'aider! :)


    14 commentaires
  • La clé d’or by Joseph vernot 

    La clé d’or by Joseph vernot (adapté de Grimm)

    Résumé de l'éditeur/

    La Clé d’Or raconte comment un jeune homme trouve un clé, puis le coffre qu’elle ouvre. Mais nous n’en saurons pas plus sur le mystérieux contenu ! La Clé d’Or est l’un des rares « contes-attrape » des frères Grimm : un conte très court qui se termine en pied de nez à l’auditeur ou au lecteur. Le recueil Contes de l’enfance et du foyer se referme sur ce petit texte : les frères Grimm voyaient en lui une métaphore du genre même du conte : dépourvu de fin, il est à l’image du genre tout entier, qui connaît une multitude de fluctuations au gré des époques et des conteurs, mais qui est néanmoins porteur de messages à qui veut les entendre. Ce conte très court, dans lequel il ne se passe presque rien et qui laisse toute la place à l’imaginaire du lecteur, contient tous les ingrédients d’un bel album Chocolat ! et faisait partie de nos projets depuis 2008. Pour ce conte emblématique, nous jouons la carte de la belle édition classique, dans un format allongé très élégant, avec dorure en couverture, et les illustrations ciselées de Joseph Vernot.

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    La clef d’or est une histoire très courte. Dans celle-ci, un jeune homme trouve une clef et part à la recherche du coffret qu’elle ouvre. Il n’y a pas grand-chose à dire de ce conte des frères Grimm, mis à part qu’il s’agit d’un « contes-attrapes » et que, ne me souvenant plus de cette histoire je me suis fait berner comme une bleusaille! Je dois avouer en revanche, que j’ai été subjugué par les planches illustrées que nous offre Joseph Vernot! De la finesse et de l'élégance dans chacune des planches!L’album est sublime et est confectionnée à partir de quelques nuances de couleur uniquement, les personnages apparaissent sous la forme d’ombres chinoises et sont pourtant véritablement expressives, les animaux quant à eux, font l’objet d’un travail soigné proche de la gravure! Un véritable régal pour les yeux!

    Ma note : 16,5/20! 

    La clé d’or by Joseph vernot (adapté de Grimm)


    6 commentaires
  • La vie est facile, ne t'inquiète pas by Agnès Martin-Lugand <3La vie est facile, ne t'inquiète pas by Agnès Martin-Lugand <3

    La vie est facile, ne t'inquiète pas by Agnès Martin-Lugand <3Résumé de l'éditeur/

    Rentrée d’Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et, surtout, il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille.
    Bientôt, un événement inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé.
    Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin ?

    Il y a un peu plus d’un an je lisais le premier volume de cette courte saga d’Agnès M.L. J’étais tombée un peu par hasard dessus, je l’avais beaucoup aimé et j’ai encore plus aimé ce second volume ! La lecture de ce roman n’a été l’histoire que de quelques heures.

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    « L'aboutissement d'un deuil normal n'est en aucune façon l'oubli du disparu,mais l'aptitude à le situer à sa juste place dans une histoire achevée, l'aptitude à réinvestir pleinement les activités vivantes, les projets et les désirs qui donnent de la valeur à l'existence »
    Don't worry ,life is easy

    Dans ce second opus, de retour à Paris, à la tête des « Gens heureux » son café littéraire, nous retrouvons Diane qui retrouve peu à peu goût à la vie. Après avoir quitté l’Irlande elle tente de se reconstruire loin de Mullarny et d’Edward.

    Avec l’aide de Félix qui tente de la caser à tout prix et après de nombreuses rencontres catastrophiques, elle fait par inadvertance la rencontre d’Olivier, un homme bon et affectueux. Un homme qui la ménage lorsqu'il apprend ce, par quoi elle est passée. Diane prend alors sa vie en main, en s’investissant à nouveau dans une vraie relation avec un homme autre que Colin. Mais des séquelles persistent notamment concernant les enfants, le souvenir de Clara est beaucoup trop persistant et douloureux.

    Lors d’un rendez-vous avec son cher et tendre (Olivier) elle rencontre Edward et là c’est le choc. Elle apprendra par la suite qu’Abby se porte mal et souhaite aller la voir en Irlande. Mais est-il bon pour elle de retourner là-bas alors qu’elle semble enfin avoir trouvé une vie stable avec Olivier et « Les Gens » ?

    Face à sa relation pour le moins froide avec son père et sa mère, Jack et Abby on fait office de famille à ses yeux avec Judith et Edward. Mais une nouvelle là-bas au sujet d’Edward va remettre en questions pas mal de choses pour eux deux!

    J’aime le style de l’auteure, simple sans fioriture, juste ce qu’il faut de véracité et de justesse. Une touche de mélancolie mais sans exagération, sans pathos. Ce que ressentent les personnages est palpable et admirablement bien retranscrit. L’auteure va à l’essentiel.

    Le thème du deuil n’est pas facile à aborder dans un roman. La séparation d’un être cher est toujours une dure réalité, mais face à cette fatalité, il faut apprendre à vivre pour soi, retrouver goût à la vie et surmonter cette épreuve. Chacun a le droit d’être heureux, la vie est faite de belles rencontres et celle que Diane fait n'échappe pas à la règle.

    Sa reconstruction ne s’effectue pas sans douleur mais dans cet ouvrage on a à faire à une Diane tellement plus forte. Elle se donne les moyens d’avancer car elle a de nouveaux êtres à aimer et à protéger.

    C’est difficile d’expliquer mon ressenti mais j’ai l’impression qu’en donnant trop d’informations je vais gâcher votre plaisir. À mes yeux, la qualité de cet ouvrage repose énormément sur la psychologie des personnages, Diane, Olivier, Edward, Judith tous sont touchant à leur façon, et même Felix, l’élément léger et drôle du roman.

    Les discussions de Diana au cimetière avec Colin et Clara sont touchantes. Il y a beaucoup de personnes brisées par la vie dans ce roman et ça ne le rends que plus attachants. De tout mon cœur j’ai eu envie qu’ils aillent mieux, j’avais de la peine par moment en lisant ce livre. L’ouvrage alterne entre les passages se dérouant à Paris et ceux qui se passe en Irlande. On a l’impression d’y être et de ressentir toute la chaleur des habitants de Mullarny. J’ai adoré cet ouvrage vraiment. Il m’a touché et ému!

    Ma note : 19,5/20! La vie est facile, ne t'inquiète pas by Agnès Martin-Lugand <3

    « Le soulagement et la tristesse se disputaient la première place dans ma hiérarchie d’émotions. La situation était désormais claire entre Edward et moi ; j’avais coupé le cordon avec lui. La joie de retrouver Olivier compensait ce sentiment d’inachevé. Notre histoire avec Edward était une non-histoire. Je finis par sombrer. »

    Et en plus une adaptation cinématographique est prévue! J'ai hâte de la voir! 

    Une magnifique histoire de deuil et de pardon! Foncez! C'est un coup de cœur pour ma part!

    La vie est facile, ne t'inquiète pas by Agnès Martin-Lugand <3


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique