• Cette nuit-là by Chevy Stevens

    Cette nuit-là by Chevy Stevens 

    Résumé de l’éditeur/

    Ils t’accusent d’être une meurtrière !

    TU avais tout juste 18 ans quand, une nuit d’été, le cadavre de ta sœur cadette a été retrouvé aux abords d’un lac. Avec Ryan, ton petit ami, vous avez été reconnus coupable du meurtre, puis jeté en prison.

    Ils disent que tu as tué ta sœur !

    Tu as aujourd’hui 34 ans. Tu viens de bénéficier d’une libération conditionnelle. De retour dans ta ville natale, tu n’as qu’un but : démontrer ton innocence.

    Si ce n’est pas toi qui est-ce ?

    Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Tant que tu ne l’auras pas découvert. Tu ne pourras mener une vie normale. Mais certains ont-ils vraiment intérêt à ce que la vérité émerge ?

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    Vous le savez, je lis peu de thrillers et pourtant j’ai été totalement happée par cette lecture, madame Stevens sait distiller le suspens à merveille et une fois commencé je n’ai pas décroché de la lecture de ce bouquin. J’avais un roman France Loisir offert et je me suis tournée vers cet ouvrage alors qu’habituellement je suis plutôt saga historiques. Déjà la couverture me faisait de l’œil, je la trouvais vraiment belle et intrigante même si elle ne colle pas vraiment au roman. 

    Le récit alterne successivement entre les évènements du passé qui ont mené à la mise en détention des personnages principaux et le présent, là où l’héroine se reconstruit. C’est une histoire de vengeance, de pardon et de reconstruction. Le récit s’articule autour des faits qui ont mené à la nuit du crime et ce qui en a découlé par la suite.

    Tonie à 34 ans lorsqu’elle sort de prison sous liberté conditionnelle. Dans ce roman le suspense est bien gardé, lors de son arrivée à Rockland elle est désespérée. Après tout, comment remonter la pente lorsqu’on a été arrêté pour le meurtre de sa sœur, que l’on n’est nullement fautive et que personne n’est de notre côté, pas même la famille… Les ennemis sont partout ! La seule personne sur laquelle elle aurait pu compter a été accusée également. Tony et Ryan vont vouloir s’innocenter coûte que coûte.

     - « Mais je ne suis pas coupable !

    J’étais sur le point d’étouffer de colère, je n’arrivais plus à réfléchir, à parler. J’ai balayé du regard la pièce. J’allais devoir accepter de vivre dans cet univers de béton et d’acier pendant des années. Il me conseillait de renoncer à tout espoir. De tout abandonner. Mais il avait raison. Il n’y avait pas de solutions.

    - Essayez de penser à l’avenir. Suivez des cours.

    - Ma vie est foutue.

    Et j’ai raccroché. »

    Le livre s’articule en trois parties, la jeunesse de Tonie et Ryan, leur relation amoureuse, leur petite vie pas si tranquille que ça dans la ville où ils ont grandi. Leur mise en détention, leur vie au pénitencier et enfin leur réinsertion difficile dans la vie actuelle via une enquête afin de s’innocenter de comprendre ce qui s’est passé, ce qui a fichu leur vie en l’air et ainsi trouver leur salut aux yeux du monde.

    L’ouvrage débute avec les problèmes que tout adolescent est susceptible de rencontrer, à savoir être pris en grippe par un groupe de pestes dans son lycée. Tony même si elle ne demande rien à quiconque est pris à parti par un gang de petites pestes (Kim, Rachel et Cathy) qu’elle croyait auparavant être ses amies et qui sont dirigées par Shauna la fille du shérif de la ville, une personne vraiment abjecte mais qui fait bonne figure par hypocrisie. Ajoutons à cela un cocon familial instable avec des tensions avec sa mère qui a toujours préféré sa sœur. Il est vrai que sa sœur est plus conciliante et obéissante (en apparence du moins), Tony est une rebelle, Ryan son petit ami ne plaît pas à ses parents etc…Nicole quant à elle ne s’assume pas, est faible quitte à accuser sa sœur pour se protéger. Il y a clairement de la concurrence entre elles même si elles s’aiment.

    Ce ne sont pas des enfants de chœurs (Tonie et Ryan) mais ce ne sont pas pour autant des criminels…Néanmoins avec Shauna qui arrive à monter sa propre sœur contre elle, sa mère qui ne la croit pas c’est difficile. Cet ouvrage est réaliste et dur, plein d’amertume même s’il finit sur une note d’espoir tout ne s’arrangera pas.

    Vient ensuite la phase du pénitencier, ou Tony essaye tant bien que mal de se raccrocher aux souvenirs du passé, aux lettres et photos de Ryan, au souvenir de sa sœur Nicole (même si elle ne s’entendait pas forcément bien avec, elle s’inquiétait pour sa jeune sœur). Mais pour réapprendre à vivre et non pas à survivre elle devra accepter de se défaire de tout cela, sinon elle ne pourra pas avancer d’autant plus qu’elle n’a plus le droit de voir et de parler à Ryan alors même qu’ils avaient tant de projets pour leur avenir. La romance est bel et bien présente dans ce roman mais elle est secondaire. Tony se montre forte, elle s’assume, mais on trouve toujours plus fort que ça et pour survivre elle devra se faire des alliés au pénitencier.

    Et qu’en est-il d’elle et de Ryan ? Les gens changent, le revoir 17 ans plus tard lui fait un choc. Qu’en sera-t-il de leur amour avorté ?

    De son côté, lui aussi à subit des séquelles en prison, ce sont deux âmes en peine et tourmentées. Le fait de revenir tout deux dans la ville du drame n’est peut-être pas une si bonne idée, certaines personnes ne veulent pas que les secrets du passé resurgissent. Des incidents susceptibles de remettre en cause la liberté de Tonie arrivent. Mais Tonie pourra compter sur quelques personnes, notamment une jeune fille qui l’adule et qui n’est autre que la fille de Shauna.

    Ce qui est intéressant c’est de voir à quel point la réinsertion dans la vie est dure. Côtoyer à nouveau du monde, pouvoir sortir sans que personne ne nous surveille ou nous empêche de faire quoi que ce soit. Rien que commander un café s’avère être une épreuve, la peur est belle et bien présente dans cette réinsertion. Le fait que personne ne s’inquiète plus pour elle est également une épreuve, son père doute mais il aime néanmoins sa fille, sa mère en revanche lui en voudra toujours, non seulement elle n’est pas sûre de son innocence mais elle la haïra toujours pour avoir laissé sa sœur seule, elle déversera toute sa haine et sa rage sur elle.

    En tout cas quelle chute énormissime mes enfants ! Franchement le résumé me parlait mais je ne savais pas trop à quoi m'attendre et je dois dire que je n'ai pas été déçue, c'est une jolie découverte que je vous conseille fortement!

     Ma Note : 17/20! 

     - Ce n’est pas fini entre nous Tonie. Ou alors si c’est le cas, ce sera de notre propre fait  et pas à cause d’eux. Ils ne m’enlèveront plus jamais rien.

    Il m’a attiré doucement contre son épaule et j’ai laissé libre cours à mon chagrin, réconfortée par la présence de ce corps bien réel. Personne ne m’avait pris dans ses bras depuis dix-sept ans. Une main contre ma nuque, un bras dans le dos, il me serait fort et je me sentais enfin en sécurité. Mes sanglots ont fini par s’apaiser, cédant la place à un sentiment de gêne. Il m’a laissé quitter le refuge de ses genoux à contrecœur. J’ai repris ma place sur la banquette à côté de lui en essuyant mes larmes avec mes manches. Nous sommes demeurés longtemps silencieux, les yeux perdus dans l’obscurité. 

    Colocs (et plus) By Emily Blaine

    Moi quand je lisais, il fallait que je sache qui était coupable! :)

    « Colocs (et plus) By Emily BlaineLes gens heureux lisent et boivent du café by Agnès Martin-Lugand »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Février 2016 à 18:03

    Je ne lis pas non plus beaucoup de thrillers, mais je note ceux qui sont réussis, pour les "au cas ou", et celui-ci, vu ta chronique, je le note tout de suite!

      • Samedi 20 Février 2016 à 14:11

        Il m'a complètement happé, je l'ai trouvé juste et dur mais juste ce qu'il faut, pas d'idéalisation etc... et je me suis vraiment attaché à l'héroine :)

    2
    Samedi 20 Février 2016 à 11:57
    Latêtedansleslivres

    Ahh voilà un livre que j'ai envie de lire! J'avais beaucoup aimé Séquestrée du même auteure et tu me donnes envie de lire celui-ci :)

      • Samedi 20 Février 2016 à 14:12

        J'avais justement envie de découvrir les autres romans de l'auteure je sais maintenant vers le quelle je vais me tourner ;)

    3
    Samedi 20 Février 2016 à 12:45

    Rien que pour cette chute énormissime, je me laisserai bien tenter tiens ! Tu as brillamment titillé ma curiosité avec ce roman, et je t'en remercie smile

      • Samedi 20 Février 2016 à 14:13

        Je t'en prie ;), en tout cas je ne m'attendais pas à une telle conclusion et j'avoue aimer les romans qui m’emmène là où ils veulent sans que je m'en doute :) 

      • Samedi 20 Février 2016 à 17:08

        C'est vrai que ça fait du bien de se faire balader le temps d'une lecture yes

    4
    Vendredi 26 Février 2016 à 23:38

    Le résumé me donnait envie mais ton billet m'a convaincue. Cette histoire a vraiment l'air prenante... ET la thématique de la difficile réinsertion est intéressante, en plus, je n'ai pas souvent vu traitée dans les romans...

      • Samedi 27 Février 2016 à 09:08

        Pareil et même si ça parle d'ado au départ ça ne tombe pas dans la niaiserie et j'ai aimé voir l"évolution des perso une quinzaine d'année plus tard. ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :