• D'un commun accord by Sophie Jomain

    D'un commun accord by Sophie Jomain <3 Marina by Carlos Ruiz Zafon

    D'un commun accord by Sophie Jomain Résumé de l'éditeur 

    « Jane, que serais-tu prête à faire pour expier tes fautes ? »

    Escroc, voleur, menteur, tricheur… Les adjectifs n’ont jamais manqué pour définir Martin Legrand.

    Égoïste, vénale, jalouse, sournoise, des épithètes qui ont toujours collé à la peau de Jane Stewart. Mais cette fois, elle est prête à se faire pardonner. Ils reprendront les choses là où ils les avaient laissées. Avant l'accident, avant que leur vie ne vole en éclats. 

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    D'un commun accord est la suite de Cherche jeune femme avisée que j'avais déjà chroniqué il y a quelques temps déjà! Et bien je dois avouer que j'avais trouvé ce premier roman vraiment extra mais alors ce volume deux est juste sublime et c'est pour le moment mon coup de cœur romance de l'année et il aura du mal à être détrôné tant j'ai été captivée par cette histoire!

    C’est amusant car dès que j’ai su qu’une suite serait consacrée à Martin j’étais persuadée que j’allais préférer ce second volume et c’est ce qui s’est passé. Si j’avais cette certitude c’est parce que Martin est le type de héros que j’affectionne tout particulièrement ; en revanche, je me demandais comment j’allais apprécier Jane alors que je l’avais tout bonnement détesté dans le premier volume. Voilà ce que je disais la concernant dans ma précédente chronique :

    « Jane, je l'ai juste détesté, c'est le genre de rivale que l'on a envie de taper contre un mur ;) séductrice, horripilante et j'en passe... […] J'ai hâte de connaître la suite, d'autant plus que j’apprécie énormément le personnage de Martin. En revanche, je me demande comment l'auteure va réussir à me faire apprécier Jane car en lisant ce premier volume je ne la porte pas vraiment dans mon cœur et pourtant je suis persuadée que je vais l'apprécier ».

    Je savais que Sophie Jomain n’allait pas nous décevoir et j’étais certaine que j’allais adorer détester Martin & Jane ! Et finalement c’est Martin que j’ai le plus détesté mais je l’ai également adoré. Oui c’est plutôt contradictoire mais venons-en à l’histoire !

    Dans les premiers chapitres, Jane et Martin sont toujours les mêmes : aussi désagréables l’un que l’autre, ils ne recherchent que le plaisir à l’état pur et s’en contente parfaitement. Pas de place pour les sentiments inutiles, tout n’est qu’attirance physique jusqu’au jour où le drame a lieu. Ils ont un accident de voiture et Martin perd une jambe. Jane est fautive et va devoir porter à jamais cette culpabilité. Sa confiance s’effrite tout comme celle de Martin, tous les deux vont donc perdre quelque chose d’important et le vivre différemment, cela va les changer radicalement (en bien s’entend). Mais cela rend leurs retrouvailles encore plus néfastes. Martin ne veut pas pardonner à Jane et veut lui faire payer, il veut qu’elle souffre, peu importe comment, il aura sa revanche. Jane sait que sa faute ne sera jamais expiée tant que Martin restera haineux à son égard malgré tout on comprend tout à fait la haine de ce dernier. C’est Jane qui est entièrement fautive et qui pourtant s’en sort indemne physiquement.

    Que dire si ce n’est que j’ai adoré suivre l’évolution de ces deux âmes en peine. Qu’ils le veuillent ou non leur vie sont inexorablement liées par cet accident car les séquelles physiques resteront présentes à jamais sur le corps ravagé de Martin. Ce lien qui les unit est d’une certaine manière terrifiant, puisque c’est la haine et la culpabilité qui en sont à l’origine.

    Sophie Jomain reprend ici comme base un conte comme pour le premier volet. Dans ce cas précis il s’agit du récit du « Vaillant soldat de plomb » écrit par Andersen, j’aime beaucoup les contes de cet auteur car tout comme ceux de Grimm ils sont assez sombres et finissent parfois mal c’est d’ailleurs le cas du Soldat de plomb qui finit comme sa charmante danseuse dans le poêle et pourtant je ne trouve pas cette fin si tragique que cela dans la mesure ou ils se retrouve malgré tout ensemble laissant comme souvenir son cœur de plomb et pour elle une paillette. Je trouve ça plutôt poétique en fait! 

    Autant vous dire, qu’il ne faut pas vous attendre à une histoire ou les passages amusants sont légion, ce n’est pas du tout le cas et c’est également ce que j’ai apprécié. Ses personnages ne sont pas lisses et surtout ils sont tellement imparfaits que cela les rends vraiment proche de nous, et humains. Bien sûr, physiquement ils sont beaux mais ils sont tourmentés intérieurement et cachent au fond d’eux-mêmes une sorte de mal –être qui crée un certaine distance avec leur entourage et c’est cette attitude si imparfaite qui les rends touchants et c’est pour cela que je les ai trouvé tellement attachants malgré les coups bas de Martin et l’attitude de Jane. Ils étaient faits pour se rencontrer car les contraires s’attirent. C’est dans la haine qu’ils se retrouvent liés et c’est dans la haine qu’ils vont apprendre à s’aimer. Dans la vraie vie c’est franchement impossible, parfois une relation se termine dans la haine et il n’y a plus rien à faire et il en aurait peut-être été de même sans l’accident qui les lie à jamais.

    On retrouve avec plaisir Adrien et Gabi et les enfants mais surtout ce nouveau volume laisse la part belle au personnage d’Antoine et je l’ai adoré, j’ai d’ore et déjà hâte d’en savoir plus à son sujet mais surtout il permet d’alléger un peu l’ambiance quelque peu tendue entre Jane et Martin et permet surtout de faire comprendre certaines choses à Martin. Il est aussi un soutien non négligeable pour Jane que j’ai quand même beaucoup plaint dans ce volume  mais en amour rien n’est jamais simple.

    On retrouve également la famille de Martin et Jane. De ce côté-là ça n’est facile pour aucun des deux car l’amour familial à vraiment manqué dans leur vie. Ils sont devenus ce qu'ils sont par la seule force de leur mental. En revanche on découvre avec plaisir la petite Léonie, la sœur de Martin qui est vraiment adorable et qui éveille en Jane la fibre maternelle !

    Jane et Martin sont à l’opposé des deux personnages du premier volume. Au départ on les retrouve tel qu’on les a quitté :

    « Pas de tendresse entre eux, pas d’amour, pas de mièvrerie. Jamais. Juste du plaisir. Brut. »

    Puis par la suite, Jane est devenu tellement plus humaine, elle est prête a subir le pire pour se faire pardonner parce qu’elle aime Martin. Que ne fait-on pas par amour, parfois on accepte le pire parce qu’on chérit la personne à tel point que ça en devient de l’aveuglement. Martin quant à lui se plaît à la faire souffrir et à se servir d’elle jusqu’au moment où les sentiments rentrent en jeu,et là, ça se complique car les problèmes du passé ne s’effacent pas pour autant et c’est d’autant plus difficile pour chacun d’entre eux malgré l’aide et le soutien de leur entourage.

    Jane sait ce qu’elle veut, c’est une femme forte, sûre d’elle au travail et dans la vie, qui n’a pas besoin d’hommes, elle tient même tête à Adrien ce qui est amusant. J’ai apprécié son revirement lorsqu’elle décide ne plus se laisser faire par Martin, elle assume ses choix et ne se laisse pas distraire.

    « Elle avait mal parce qu’elle ne lui avouerait jamais ce qu’elle ressentait  pour lui sans être sûre qu’il ne la rejette pas. Elle ne le supporterait pas, ne pourrait pas se jeter volontairement dans la gueule du loup en sachant qu’il allait la déchiqueter pour ne laisser que des miettes […] Elle tiendrait bon. Attendrait que la vérité s’éveille à elle. Et si elle ne venait jamais, si elle n’était pas celle qu’il désirait  au plus profond de son âme, alors Jane garderai au fond d’elle cet amour secret qui la tuait à petit feu, mais qui paradoxalement, la tenait en vie. »

    Martin quant à lui, a beaucoup changé, il est devenu plus sérieux, c’est un mal pour un bien, il a une meilleure hygiène de vie et il travaille sérieusement. Gabi l’appelle ‘’mon vaillant soldat’’ ce que j’ai trouvé amusant.

    « Son Cœur, son cœur était mort, tué par la vengeance et la haine. Il n’existait plus. »

    « […] Il fonça dans sa salle de sport pour faire l’unique chose intelligente et raisonnable à sa disposition : se tuer dans l’effort et oublier.

    Oublier quoi ?

    Que les plus beaux yeux verts qu’il ait jamais vus étaient noyés de larmes à cause de lui »

    Jane est effrayé en le revoyant, leur première rencontre est d’ailleurs mémorable. Il ne veut pas pardonner, il croit qu’elle fabule. Leur deal est donc de continuer leur relation comme avant l’accident. Jane accepte car elle souhaite expier sa faute mais c’est un personnage qui va être rabaissé par Martin tout au long de l’intrigue, il la traite comme un objet, mais elle ne se laisse pas abattre. Au départ, agissant tel un robot elle va peu à peu essayer de convaincre Martin de sa sincérité. L’apparition d’Antoine sera un élément déclencheur dans leur relation puisque Martin devient extrêmement jaloux et possessif alors même qu’il n’a aucun droit sur elle.

    « Il la vit blêmir. Il savait qu’un coup de poignard ne lui aurait pas fait plus de mal. Il s’attendait même à ce qu’elle le gifle, il l’aurait mérité, mille fois, mais elle ne le fit pas, et il se sentit encore plus minable. Jane l’aimait. Ca ne faisait plus aucun doute.

    • Je te hais, Martin, cracha-t-elle.

    ‘’Il exécrait cette façon qu’elle avait de se définir. Jane était tellement plus que ça. Son passé, son présent, son avenir, elle était sa malédiction éternelle. Elle ne quitterait jamais son esprit. »

    J’ai rarement vu une histoire où les personnages se font autant souffrir et pourtant on est transporté car on comprend aisément que malgré toute cette haine il y a aussi de l’amour dans cette relation, il y a d’ailleurs des scènes très sensuelles entre eux. Aucun des deux ne veut céder, aucun des deux ne veut perdre la partie, tout est dans la provocation. Martin m’a amusé à faire son mâle dominant ! Il y a quelque chose entre eux, d’indéfinissable mais de palpable. Ce n’est pas parce qu’ils n’ont rien en commun qu’ils ne peuvent pas s’aimer. Ce n’est pas parce qu’on dit qu’on est trop différent que ça ne peut pas marcher!

    Au final 

    On vibre avec les personnages, c’est la romance que j’ai le plus aimé jusqu’à maintenant. Cette relation basée sur la haine et la culpabilité m’a totalement fait fondre. Leurs incertitudes sont tellement palpables, cet amour semble impossible car trop de différences persistent entre eux et pourtant...

     Et que dire de la plume de Sophie Jomain qui nous transporte toujours autant c'est un vrai bonheur de lire ses romans!

    Ce que Jane éprouvait pour Martin était toujours aussi fort. Une humiliation et six mois et demi n’avaient pas suffi à atténuer ses sentiments ; toutefois, elle était parvenue à se faire une raison. Elle avait enfoui cet amour au fond de son cœur et avait appris à oublier à quel point ça faisait mal de l’aimer. Aujourd’hui elle était ici, avec lui, mais elle ne le laisserait pas l’affaiblir. Elle ne lui permettrait plus de lui faire payer l’accident qu’elle avait provoqué s’il en  était toujours là. Certes, il ne retrouverait jamais sa jambe, mais elle aussi avait versé un lourd tribut. Elle avait perdu la moitié de son âme en la déposant à ses pieds, et il l’avait écrasé.

     

    « Que voulait-il ? Il n’en savait rien. Et c’était exactement pourquoi il était si désœuvré. Jusqu’alors, il était persuadé de la justesse de ses choix et de ses actes, mais en une nuit, en quelques heures, Jane avait détruit une à une toutes ses convictions. La tendresse qu’il ressentait pour elle était toute nouvelle, l’affaiblissait, et il n’était pas certain d’aimer ça. Ou peut-être que si. Trop. C’était inexplicable. Il serra les mâchoires.

    Il ne savait pas. Il ne savait plus. »

     

     Ma Note : 20/20! 

    D'un commun accord by Sophie Jomain

    D'un commun accord by Sophie Jomain

    Je veux la suite!!! (Je suis un peu dans cet état là xd)

    D'un commun accord by Sophie Jomain

    « Dans la tête des Mecs by Jooks Top Ten Tuesday - (15) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Mars 2015 à 19:01

    Ce livre me tente  bien :)

    2
    Lundi 9 Mars 2015 à 19:50

    J'adore le chat monster pour la suite. XD Tu me donnes envie, il faudrait que je teste ces romans conteporains. 

    3
    Mardi 10 Mars 2015 à 09:20

    Très convaincante ta chronique! Trop convaincante pour mon compte en banque d'ailleurs!

    4
    Mardi 10 Mars 2015 à 10:56

    Ah! J'me disais bien que la couverture avait un air de 'Cherche jeune femme avisée'! Tout s'explique! wink2

    Vu ton avis, va falloir que je m'y mette!

    Bientôt, bientôt!

    5
    Mardi 10 Mars 2015 à 18:43
    Melliane

    Je n'ai pas lu celui ci mais j'ai bien aimé les romans que j'ai testé de l'auteure du coup j'avoue que je suis curieuse de tenter celui ci aussi surtout si tu l'as autant apprécié.

    6
    Mardi 10 Mars 2015 à 21:23

    J'aime troooop cette saga <3<3<3 Ce tome était parfait 

    7
    Mardi 10 Mars 2015 à 23:22

    Léa je te le conseille fortement, comme tous les romans de Sophie Jomain en général ;)

    Bea : Voui tu as vu x) mais c'est tellement difficile de devoir attendre la suite :'( Oui oui il faut absolument que tu testes *-*

    Le livre-vie : Mais j'espère bien x) ^^

    Gloewen : il est encore meilleur ^^

    Melliane : si tu aimes ces autres romans tu ne seras pas déçue :)

    Leely: N'est ce pas !!!! Parfait c'est bien le mot! <333

     

    8
    Mercredi 11 Mars 2015 à 10:09

    Il faut déjà que je lise Cherche jeune femme avisée ^^

    9
    Mercredi 11 Mars 2015 à 13:07

    Alalala il me tarde de le lire, super avis!

    10
    Jeudi 12 Mars 2015 à 17:04

    Ouh là là, tu fais flipper quand tu t'impatientes pour la suite ! winktongue

    Je ne connais pas cette auteure mais elle a l'air de te procurer à chaque fois un concentré de bonheur de lecture...

    Intéressant de raconter une histoire d'amour-haine par le prisme de la culpabilité et de la vengeance, ça doit donner un côté intense !

    11
    Lundi 16 Mars 2015 à 11:34

    Marinette : J'ai adoré le premier volume mais alors celui-ci c'est le gros coup de cœur de 2015 pour le moment <3

    Johane : J'ai hâte de lire ta chronique :) Tu ne seras pas déçue ;)

    Parthie : Oui je fais très peur x) mais ce roman m'a mis dans tous mes états je l'ai commencé le matin je l'ai fini le soir et et encore je devais voir des amis le soir en question et j'avais plus envie de sortir juste de rester scotché à ce merveilleux bouquin et de connaître le dénouement! Je n'aipas été déçue et je veux trop la suite >< Oui c'est l'une de mes auteure favori ^^, c'est très intense et surtout on s'identifie vraiment bien à Jane!

    12
    Lundi 16 Mars 2015 à 12:23

    Il me tarde de découvrir l'histoire d'Antoine maintenant :)

    13
    Mercredi 18 Mars 2015 à 02:41
    Alison Mossharty

    On sent ton amour pour l'auteure ^^ Je suis ravie de voir que chacun de ses romans te permettent de passer de très bons moments de lecture ! 

    ton gif du chat est vraiment effrayant (oui, il ta FAUT vraiment la suite :D)

    14
    Jeudi 2 Avril 2015 à 16:43

    Bib HLM : je ne doute pas un instant que tu vas adorer ^^

    Allie : oui je suis addict à ses romans c'est terrible ><. Oui mais la suite n'arrivera pas avant l'année prochaine au moins snif (heureusement qu'entre -temps d'autres romans sont prévus ^^) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :