• Je déteste tellement t'aimer! by Anna Premoli

    Je déteste tellement t'aimer! by Anna Premoli

    Je déteste tellement t'aimer! by Anna PremoliRésumé de l'éditeur/

    Depuis sept ans qu'ils sont dans la même banque, Jennifer et Ian se détestent. Jusqu'au jour où ils sont obligés de travailler ensemble sur un projet important. Ian est le célibataire le plus en vue de Londres et, alors qu'ils sont au restaurant en train de parler boulot, ils sont épinglés par un paparazzi et leur photo se retrouve dans les journaux. Jennifer est furieuse. Mais

    Ian constate que cette photo a découragé une horde d'insupportables prétendantes. Du coup, il propose un marché à sa collègue : il lui laisse carte blanche pour leur projet de travail si elle accepte de jouer le rôle de sa petite amie. Facile ? Le défi risque de se révéler nettement plus compliqué que prévu...

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    C’est l’histoire de deux caractères opposés, qui vont malgré tout, ressentir une vive attirance l’un pour l’autre même si aucun des deux ne veut l’admettre, du moins au départ.

    « Je déteste tellement t’aimer ! » Ce titre m’a parlé, a attiré mon regard aiguisé et au final j’ai succombé ! Il résume admirablement bien la situation. Ian et Jennifer travaillent dans la même boîte d’avocats fiscalistes. Et autant dire qu’ils ont un passif commun qui n’est pas concrètement des plus joyeux. Mais ce n’est une surprise pour personne au boulot. Ces deux forts tempéraments vont néanmoins rentrer leurs griffes pour la réalisation d’un dossier commun. Ils vont devoir apprendre à cohabiter et à s’entendre. Un contrat plus « personnel » (attention ça n’est pas un contrat à la 50 nuances de Grey détendez-vous ahah Je déteste tellement t'aimer! by Anna Premoli) va les lier et une attirance va se créer entre eux. Ces tempéraments de chien et chat m’ont beaucoup amusé, même si par moment, j’ai trouvé qu’il y avait un peu d’excès de la part de notre héroïne!

    Et c’est sans compter sur leurs petits cercles respectifs (familles, anciennes conquêtes, ami(es), nouveau prétendant) qui ne va pas faciliter les choses! Les déconvenues notamment avec chacune de leurs familles (nobliaux et gens de la campagne) étaient assez folkloriques! J’ai trouvé néanmoins que les propos étaient également un peu trop stéréotypés par moment ! Dès qu’une femme est belle elle est idiote, du genre QI de moins de deux chiffres... (je parle des conquêtes de Ian, il sait comment les choisir celui-là) !

    - « Tu n’as pas seulement envie de me voir, tu veux aussi coucher avec moi !

      - Et alors ? Est-ce un crime ? demande-t-il en levant les bras. Mais j’ai aussi envie de te voir. Je suis plutôt amusant quand je le veux. Et, en toute certitude, tu es vraiment différente des femmes que je vois d’habitude.

     - Ça, je n’ai aucun mal à l’admettre. »

    Jennifer est, de prime abord, la femme qui sait ce qu’elle veut et qui est efficace dans son domaine professionnel (avocate fiscale) même si cela fait hurler sa famille, mais en subissant les attentes et espoirs de celle-ci on remarque qu’elle n’est pas si forte que cela et surtout qu’elle manque de confiance en elle alors quand le beau gosse de la boîte qui plus est héritier j’ai nommé Ian St John s’intéresse à elle, elle prend ses jambes à son coup et ne souhaite pas céder à cette attirance.

    Et tout cela nous offre un cocktail explosif tant pour les situations que pour les dialogues. Ian malgré son statut, sa beauté toussa toussa (vous l’avez compris il est PARFAIT ce que je trouve un peu dommage) cache également des peurs et des failles et c’est agréable de voir les côtés plus humains de ce personnage qui n’obtient pas toujours ce qu’il veut. Jennifer est là pour lui tenir tête. Néanmoins par moment je l’ai trouvé un tantinet trop obstiné et trop pleine de préjugés ! Son attitude n’évolue pas vraiment au fil des pages…

    Autre petit bémol j’aurai bien aimé que la mentalité des autres personnages gravitant autour de nos héros soient un peu plus développés et ne servent pas uniquement à la romance principale.

    Le style quant à lui, est simple mais fluide et c’est une lecture rapide !

    Ce n’est pas la romance du siècle mais c’est frais léger, c’est tout ce que je demandais, le pari est rempli !

     - « Personnellement, j’ai toujours pensé que vos disputes étaient le résultat d’une attirance 
    Je déteste tellement t'aimer! by Anna Premoliréprimée.
    Comme je ne sais que dire, je me contente de le fixer […]
    Les hommes ne réussiront jamais à comprendre la gent féminine… Il n’y a aucun espoir. 
    - Une femme ne pas se sentir bien avec quelqu’un comme Ian, parce que, parce que quelqu’un comme Ian a besoin de voir une femme différente chaque soir.…] »
     

    Je vous poste cette couverture là car je la trouve extra et c'est tout à fait l'idée de la relation qui existe entre nos deux héros :)

    Ma Note : 15/20  Je déteste tellement t'aimer! by Anna Premoli 

    Cette lecture de Février rentre dans le challenge 1 genre/mois (romance) 

    Challenge " Un genre par mois 2017 "

    « Sunday’s Books #01Sunday’s Books #02 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Mars à 21:40

    Cette lecture n'est pas trop pour moi, mais je suis ravie de voir que le pari a été rempli pour toi ;-) La deuxième couverture est bien meilleure en effet yes  Bisous :)

      • Dimanche 5 Mars à 21:58

        En effet ça n'est pas vraiment ton style ;)

    2
    Mercredi 15 Mars à 07:34

    Je ne sais pas pourquoi j'ai raté cette chronique, ça doit être mon côté blond! Parce qu'en plus, elle pourrait me plaire... Suis vraiment, vraiment blonde parfois! La couverture est très sympa!

      • Samedi 18 Mars à 10:04

        Ah je savais que la couv te plairait :) le chat va gagner c'est sur ;)

    3
    Syl.
    Samedi 18 Mars à 09:44
    Syl.

    Pourquoi pas ! Je note... Juste pour passer une heure récréative.

      • Samedi 18 Mars à 10:05

        c'est un bouquin rigolo mais pas super original mais j'ai bien aimé!

    4
    Jeudi 20 Avril à 08:30

    Ah ben mince ! j'ai raté plein de chroniques ! pourtant je suis abonnée à la newsletter ! Bref...

    Elle a l'air sympa cette petite romance malgré les quelques petits clichés ! ^^

      • Lundi 1er Mai à 18:33

        Oui sympa mais pas la romance du siècle ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :