• L'être de sable by Sonia Frisco

    L'Être de Sable by Sonia Frisco

    L'être de sable by Sonia FriscoRésumé de l'éditeur

    Hommage à son père. Ce livre est le vrai témoignage d'une tranche de vie d'un être de sable. Il raconte l'histoire triste et belle d'un jeune homme que le destin toucha un jour à jamais. Ses combats étaient bons, ses rêves simples ; sa vie était une merveilleuse tragédie.

    Le sort continuait sa course folle et ravageuse, soutenu par les mains complices qui exécutaient ses volontés. la marée de la souffrance avec ses flots violents et dévastateurs continuait à s'abattre sur cet homme. Ainsi, à chaque vague, la corrosion de la roche s'accentuait, dans un mouvement perpétuel, permis et rendu possible par les actes des personnes qui servaient l'infortune.

    Ce n'est souvent qu'en revenant des endroits les plus sombres que nous sommes éblouis par la magnifique lumière du soleil.

    C'est dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict que j'ai eu l'opportunité de découvrir ce roman, aussi, je tiens à les remercier de même que l'auteure Sonia Frisco qui m'a envoyé ce livre accompagné d'un aimable petit mot. Je tiens également à remercier les Éditions Slatkine.

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    Ce témoignage nous donne le ton dès les premières pages. Nous comprenons rapidement que quelques chose de grave va se produire. Cependant, cet ouvrage n'est pas que désarroi et tristesse, il est également ponctué de souvenirs heureux et de souvenirs de personnes aimantes.

    Ce récit met en avant trois protagonistes principaux : un jeune couple Michel et Nadia et leur fille Giada. À tour de rôles, les sentiments de chacun de même que leurs interrogations sont mis en avant mais c'est surtout le point de vue de Michel qui sera le plus présent.

    Le récit se déroule sur quelques journées, (s'étalant du samedi 25 au 28 octobre 1975) soit quatre jours, durant lesquels nous sommes plongés dans l'intimité de cette famille aimante qui a eu son lot de malheurs de bien des façons mais surtout nous allons comprendre les rouages qui ont mené le personnage de Michel à une fin tragique.

    Les liens du sang en sont l'une des causes majeures et ceux-ci sont très présents dans cet ouvrage. Nous évoquerons deux camps bien distincts, d'un côté nous avons la famille de Michel : sa mère Cosima, son père, ses sœurs, sa tante et ses cousins, des êtres vils et cruels qui le feront souffrir toute sa vie durant, lui et sa femme. Michel quant à lui, est un personnage aimant qui leur pardonnera. De l'autre côté, nous avons Nadia et sa fille Giada qui l'aime énormément, les parents de Nadia qui prendront soin de Giada pendant deux ans, on citera également Éliane et Albert des amis proches du couple, toujours présents pour les soutenir.

    J'ai vraiment apprécié la relation complice entre Giada et son père, très belle, très émouvante, il l'adore et il en est fière. Cet homme serait prêt à n'importe quel sacrifice pour que sa famille soit heureuse, malheureusement, il ne voit pas l'impact négatif de sa mère et de sa tante sur le moral des êtres qui lui sont chers. J'ai trouvé l'attitude de ces dernières aberrante la plupart du temps et voir Nadia impuissante, subir tout cela sans broncher est vraiment désolant. De plus, il y a trop de non-dits entre le couple ce qui n'aide pas, chacun s'isolant dans le silence.

    Michel est un homme bon, prêt à se sacrifier pour sauver des vies (je pense à l'épisode de la grue) mais qui se sent désespéré et coupable, il a été trop souvent rabaissé et surtout il est écrasé par le poids de toute la méchanceté de sa mère. Cet être de sable vulnérable, qui s'égrène au fil du temps, continuera malgré tout d'exister à travers le souvenir des êtres qui l'ont chéri.

    Ce livre n'a sans doute pas été facile à rédiger pour l'auteure, ce récit est poignant mais surtout il est un hymne à l'amour et à la vie, il faut cultiver l'instant présent et ne pas s'attarder sur le passé. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un témoignage, ce dernier n'étant pas mon genre de prédilection, néanmoins j'ai trouvé ce récit vraiment touchant.

    Je termine avec ces deux citations que j'apprécie par la justesse de leurs propos.

    ''L'audace de l'action est souvent la solution, mais nous aimons nous complaire dans nos problèmes.''

    ''Nous nous infligeons volontairement, consciemment ou pas, des souffrances dont nous pourrions aisément nous passer, et ceci dans un but obscur qui ne mène qu'à une chose : une souffrance majeure et un chaos encore plus grand, dans un esprit déjà sans dessus dessous.''

    L'être de sable by Sonia Frisco

    N'hésitez pas à vous rendre sur le site de l'auteure pour y découvrir ces autres romans :)

    http://www.soniafrisco.com/

    « Top Ten Tuesday (5)C'est Lundi que lisez-vous? (16) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Avril 2014 à 20:48

    Très belle chronique ! Tu retranscris exactement ce que j'ai ressenti. ^^ J'ai beaucoup été touchée par ce témoignage et je trouve que l'auteure a eu du courage pour le rédiger. C'est un très bel hommage à son père. 

    2
    Mardi 22 Avril 2014 à 10:22

    Merci. ;) En effet un magnifique hommage, le ton n'était pas trop sombre et cela se lit très bien. ^^

    3
    Vendredi 25 Avril 2014 à 21:51

    Tu donnes envie de le lire, encore... Je note!

    4
    Dimanche 27 Avril 2014 à 13:06

    C'est un très beau livre, contente que ma chronique te donne envie de le découvrir ^^

    5
    Dimanche 27 Avril 2014 à 15:40

    Quelle superbe chronique ! Quelle émotion en la lisant !


    Merci chère lectrice d'avoir écrit d'aussi belles lignes et merci Livraddict pour m'avoir permis de "rencontrer" des blogueuses dévoreuses de livres autant passionnées ;)


    Je suis très très touchée :)

    6
    Lundi 28 Avril 2014 à 09:59

    Merci à vous! Votre passage sur mon blog me fait extrêmement plaisir ^^, je ne regrette pas d'avoir lu votre livre, il m'a vraiment touché. Je vous souhaite une bonne continuation et je suis heureuse d'avoir fait votre connaissance!

    7
    Mercredi 27 Août 2014 à 16:11

    belle critique que je viens de découvrir en finissant la mienne à la recherche de quelques photos à rajouter.

    j'ai adoré ce livre, il m'a tellement touchée que j'ai dû attendre 15 jours pour faire mon commentaire tellement j'en étais imprégnée et j'ai voulu me sortir de la haine que j'éprouvais envers Cosima pour pouvoir écrire  dans la sérénité.

    je vais essayer de trouver "le portail de l'Ange" car, j'ai envie de retrouver sa belle écriture.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :