• La dernière lettre de son amant by Jojo Moyes

    La dernière lettre de son amant by Jojo Moyes La dernière lettre de son amant by Jojo Moyes

    La dernière lettre de son amant by Jojo Moyes Résumé de l'éditeur/

    En 1960, quand Jennifer se réveille à l’hôpital, elle a tout oublié. L’accident de voiture, son mari, son nom… Alors qu’elle cherche à comprendre pourquoi elle n’est qu’une figurante dans sa propre existence, elle retrouve une lettre d’amour. Son correspondant mystérieux, qui signe d’un simple « B », semble prêt à tout pour elle.Quarante ans plus tard, Ellie découvre ces bouleversants mots d’amour dans les archives du journal pour lequel elle travaille. À mesure qu’elle reconstitue la correspondance de ces amants, Ellie brûle de savoir comment s’est terminée leur histoire – et, par la même occasion, si la sienne vaut vraiment le détour. La dernière lettre bouleversera leur vie à tout jamais.

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    Je crois qu'à chaque fois que je lis un roman de cette auteure je tombe en amour avec ses livres <3

    J'ai déjà lu Avant toi et La liste de Noël dont vous pouvez aller lire les chroniques sur mon blog. J'aime énormément ces ouvrages qui véhiculent à chaque fois un message fort. Je sais déjà que je lirai tous ses romans, le charme opérant à chaque fois. 

     L'histoire se déroule en plusieurs temps, je dois d’ailleurs avouer que ça m’a légèrement perturbé au départ. Nous suivons deux histoires appartenant à deux temporalités bien distinctes. L’histoire d’Ellie prend place à notre époque, en revanche celle de Jennifer, qui prend le plus de place, se déroule dans les années 1960. Ellie est journaliste, rien ne se déroule comme elle le souhaiterait dans sa vie. Elle entretient une relation avec un homme déjà pris, son moral en prend un coup, elle analyse chaque mot de son amant. D’une certaine façon c’est touchant la pauvre ne peut se dépêtrer de cette relation malsaine et ce malgré l’avis de ses amis. Mais bon l’amour est aveugle…

    « Et même si depuis peu, elle se rend compte que le rêve commence à s’effondrer, que le tranchant pour lequel elle était réputé au bureau s’est émoussé depuis l’entrée en scène de John, que leur relation autrefois stimulante s’est mise à la consumer d’une manière peu enviable, elle a choisi de ne pas y regarder de trop près.

    - Je l’aime dit-elle simplement.

    - Et lui, il t’aime ?

    Ellie sent monter en elle une brusque vague de haine envers Nicky.

    - Est-ce qu’il sait que tu l’aimes ? Est-ce que tu es capable de le lui dire ?

    Elle lève les yeux.

    - Je n’ai rien à ajouter dit Nicky. »

    Toujours est-il que tout cela se ressent dans son travail, de plus sa chef  ne l’apprécie pas vraiment. Pour réussir un article pouvant la sauver du joug de sa chef qui aimerait la licencier elle va tenter de remuer le passé concernant une lettre d’amour datant des années 1960 retrouvée aux archives et  qui ne semble pas avoir connue de fin très heureuse. Elle sera aidée d’un jeune archiviste plutôt mignon, mais qui semble avoir un caractère assez désagréable de prime abord. Bon, il faut bien dire qu’Ellie ne fait pas non plus beaucoup d’efforts.

    « Impossible de déceler le moindre changement de ton avec si peu de matière. Ellie pousse un soupir, découragé par ses propres pensées et par les commentaires trop francs de son amie. Qu’est-ce qu’elle fout avec lui ? Elle ne lui demande pas grand-chose. Pourquoi ? Parce qu’elle a peur, si elle en demande plus, qu’il ne se sente acculé et que tout ne se brise autour d’eux. Elle a toujours su à quoi s’en tenir. Elle ne peut pas prétendre avoir été menée en bateau. Mais combien de miettes peut-elle espèrer grapiller ? C’est une chose de savoir qu’on aime passionnément et que seules les circonstances vous séparent. Mais quand il n’y a même pas ça pour faire voguer le navire. »

    Et là nous faisons la rencontre de Jennifer, qui se réveille après un accident de voiture avec des absences, elle ne sait plus commet l’accident s’est produit, elle ne reconnait pas son mari ce qui rend la situation délicate comme vous vous en doutez. D’autant plus, que le couple ne semble pas des plus heureux. Elle se rend compte que sa vieavant l’accident était des plus superficielles et elle est convaincue d’avoir oublié quelque chose de particulièrement important. Cela, se confirme lorsqu’elle tombe par mégarde sur une lettre signée d’un simple B. Elle entretenait donc une liaison avec un homme. Elle va tenter de savoir qui. Le roman nous fait également remonter avant l’accident et nous dépeint le début de la relation ente Jennifer et le fameux B.

    Le livre interroge beaucoup pour l’époque. Les relations hors-mariages, l’adultère etc… ayant toujours été des sujets tabous. Mais quand l’amour s’en mêle peut-on y résister ? Au final les situations de Jennifer et Ellie sont assez similaires, elles ne sont pas heureuses dans leur vie, dans leur couple… Elles prennent des décisions qui choquent, que ce soit leurs amis ou les hommes qu’elles côtoient. En pistant cette histoire, Ellie va se remettre en question sur la relation qu’elle entretient avec un homme qui trompe sa femme et qui n’est peut-être l’homme qui lui est destiné comme elle le pense. Je me suis vraiment attachée à l’histoire de Jennifer plus que celle d’Ellie. Tout simplement, car Jennifer, bien que superficielle en apparence, évolue d’une façon vraiment intéressante au contact de B et devient la personne qu’elle souhaite être et non pas la personne que les autres attendent qu’elle soit. Elle réalise à quel point le bonheur est loin de l’opulence et du matériel. Les choix qu’elle doit faire ne sont pas des plus simples au vu de l’époque et de sa situation familiale. Le grand questionnement qui nous tiraille tout le long du roman est : Jennifer a-t-elle trouvé le bonheur avec celui qu’elle aime ? Avec cette auteure on ne sait jamais clairement à quoi s’attendre je dois bien l’admettre. La fin de Avant toi m’avait émue, ce fut aussi  le cas pour ce roman. Il n’y a pas de facilité avec les romans de cette auteure et c’est ce que j’apprécie, clairement les personnages en bavent mais c’est comme dans la vie réelle. Rien n’est jamais facile, et la fin m’a un peu étonnée mais je l’ai trouvé plaisante.

    « Cher Boot,

    N’étant pas encore tout à fait certaine que vous n’êtes pas un con, je souhaiterai vous accorder une autre chance de m’en convaincre. Mes projets pour le dîner de ce soir sont tombés à l’eau. Je dîne à l’hôtel des Calypsos, rue Saint Jacques, à 20 heures. »

    « Tu te souviens de ce premier dîner ? Je me suis comporté comme un imbécile, ce qui ne t’a pas échappé. Mais tu étais parfaite, si charmante ma chère J., alors même que je me montrais odieux.

    J’étais si en colère ce soir-là… Avec le recul, je pense que j’étais déjà troublé par ta présence, mais nous, les hommes, sommes si lourdauds, si incapables de voir ce que nous avons sous les yeux… j’ai trouvé plus facile de faire passer mon trouble pour quelque chose de totalement différent. »

    On apprend donc au compte-gouttes les informations qui nous intéresse et ce, jusqu’au dernier chapitre. Autant dire que nous sommes tenus en haleine. On apprend rapidement qui est l’amoureux de Jennifer mais ça ne gâche en rien notre lecture car ils ont de nombreux obstacles à surmonter. Ce personnage masculin est d’ailleurs très intéressant, il n’est pas parfait loin de là, il cache lui aussi des failles, des problèmes... Ce n’est pas qu’un roman d’amour, c’est un roman d’initiation, un combat, une lutte de deux femmes à deux époques différentes. Les mœurs de l’époque, ce qui était attendu d’une femme est parfaitement décrit dans cet ouvrage, on se retrouve propulsé à une autre époque.  Une belle leçon de vie en somme. Etrangement, je dois dire que Jennifer et B me rappelait par moment la relation entre Mary et Matthew Crawley de Downton Abbey.

    A chaque début de chapitre une lettre ou un mot de rupture nous est présenté, l’idée est intéressantes, les lettres sont parfois piquantes et teintées d’ironie.

    Je t’aime quand même. Je t’aimerai même s’il n’y avait pas de moi, pas d’amour ou pas de vie – je t’aime.

    Zelda à Scott Fitzgerald, par lettre.

    Ma Note : 17/20! <3

    J'ai hâte de lire les autres romans de cette auteure

    La dernière lettre de son amant by Jojo Moyes

    « Sunday’s Books #11Parce que j'aime dessiner <3 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Mai 2016 à 20:03

    j 'etais curieuse de lire ton avis car je viens juste de le lire aussi  beaucoup de nos ressentis et anlayses sont similaires

    mais je crois que j'ai aimé moins que toi

    mon avis ici si çà te dis bonne soiree

    http://missneferlectures.eklablog.com/la-derniere-lettrre-de-son-amant-lc-a125761578

     

      • Lundi 2 Mai 2016 à 10:17

        Merci pour ton passage Missnefer ;) j'ai été lire ta chronique ^^

    2
    Mercredi 4 Mai 2016 à 10:33

    Je suis très curieuse de lire ce roman, les critiques sont moins enthousiastes que pour d'autres de la même auteur. A voir!

      • Mardi 10 Mai 2016 à 18:33

        J'ai une grosse préférence pour Avant toi de cette auteure même si j'aime énormément ces romans en général ;) 

    3
    Dimanche 8 Mai 2016 à 14:04

    J'aime beaucoup l'extrait de la lettre de Zelda à Scott Fitzgerald que tu cites à la fin de ton joli billet ! Pour en revenir au roman présenté, je pense que Avant toi  me plairait davantage, une intuition, va savoir pourquoi ^_^  Enfin si, je sais pourquoi ; c'est ta précédente chronique qui m'a convaincue, évidemment ;-) Des bisous à toi Miss !

      • Mardi 10 Mai 2016 à 18:35

        Oui je trouve que cette déclaration est très belle ;) Je pense également, en plus Avant toi m'avait vraiment retourné, c'est une des plus belles lectures qu'il m'ait été donné de lire. Il faut vraiment que tu le lise ^^ et le sujet est génial, je lis justement un roman traitant à nouveau de l'euthanasie en ce moment. Contente qu'elle t'ai convaincue :D

    4
    Mardi 10 Mai 2016 à 21:51
    Chess
    Avant toi est une pépite ! Mais je serais curieuse de lire celui-ci et les autres :)
      • Mardi 10 Mai 2016 à 22:02

        Pour ma part, le prochain sera Jamais deux sans toi ;) et clairement Avant toi était sublime, tant d'émotions dans un livre yes

    5
    Jeudi 12 Mai 2016 à 18:49

    Depuis le temps que je dois lire Avant Toi de cet auteur !!! 

      • Jeudi 12 Mai 2016 à 19:52

        Ah oui! Avant toi est mon préféré :) un énorme coup de coeur <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :