• Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol II

    Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel  Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol II

    Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol IIRésumé de l'éditeur/ 

    Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
    Surgis de la nuit des temps, ils sont avides de pouvoir et décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire déjà dans les plus grandes cours d'Europe.
    Pour déjouer leurs sinistres complots, Richelieu a reformé son unité d'élite, une compagnie clandestine d'aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d'élégance et d'astuce. Six hommes et une femme aux talents exceptionnels prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal.
    Mais alors qu'ils ont rendez-vous, par une nuit d'orage, avec une espionne italienne aussi belle que dangereuse qui prétend détenir les clés d'un complot à venir, ils sont loin d'imaginer l'ampleur de la tragédie qui va s'abattre sur la France et les obliger à affronter leur plus terrible adversaire : l'Alchimiste des ombres...

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    Aussitôt le premier volume terminé j’ai enchaîné avec ce second volume ! <3 Et malheureusement je devrais attendre la semaine prochaine avant de pouvoir acheter le troisième et dernier volet alors que je meurs d’envie de connaître la suite ! Ah Destin cruel….. snif

    Dans ce second volume nous retrouvons avec plaisir notre équipe de Lames qui ont d’ores et déjà une nouvelle mission à accomplir. Allessandra di Santi celle que l’on surnomme l’italienne, une espionne de grande renommée connue de tous, souhaite la protection du Cardinal en échange d’informations qu’elle possède au sujet d’un complot qui se trame contre la couronne ! C’est donc La Fargue escorté de quelques Lames qui va se rendre au point de rendez-vous. Très rapidement on se rend compte que l’italienne joue un double-jeu et surtout on comprend qu’on ne peut se fier à elle. Elle possède deux dragonnets Scylla et Charybde et se déplace à dos de Vyverne, c’est unLes Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol II personnage très charismatique.

    Dans cet opus, le nouvel ennemi à abattre est connu sous le nom de l’Alchimiste. Nous avions laissé La vicomtesse de Malicorne en mauvaise posture dans le tome précédent, toujours vivante elle ne représente actuellement plus une menace et est même plus à considérer comme un poids pour la Griffe noire, j’espère néanmoins que nous la reverrons dans le troisième tome. L’alchimiste est un ennemi bien connu de la couronne et notamment de La Fargue qui l’a affronté à la Rochelle durant l’épisode qui coûta la vie à l’une des Lames. C’est donc autant pour sauver la couronne que pour soi et par esprit de vengeance que La Fargue souhaite à tout prix l’arrêter. Cet ennemi de taille n’est nulle autre qu’un dragon qui revêt l’apparence d’un humain. On retrouve également nos amis les Dracs toujours aussi sanguins et leur rencontre avec Saint-Lucq est particulièrement épique !

    ‘’Le drac, qui avait jusqu’alors échangé des mimiques complices et moqueuses avec ses compagnons restés à l’écart, afficha un air perplexe. Rien ne se passait comme prévu. L’autre aurait dû essayer de l’éviter tandis que lui en enchaînant les pas de côté, se serait chaque fois interposé. Et ce petit jeu cruel aurait duré jusqu’à ce que la victime s’exaspère, s’enfuie ou tente de forcer le passage.

    Mais au lieu de cela…

    Parce que le bord de son chapeau cachait ses yeux, Saint Lucq releva lentement la tête, de sorte que le faciès écailleux se refléta bientôt dans les verres écarlates de ses bésicles rondes. Le regard du drac gris s’y perdit, et le sang-mêlé attendit encore.

    Il attendit, impassible, que le reptilien sente, devine, discerne en lui le sang d’une race supérieure, un sang que tous ses instincts primordiaux lui hurlaient de craindre et respecter.’’

    Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol IIJ’ai beaucoup apprécié ce volet, du fait qu’il soit fortement, voir encore plus ancré dans une réalité historique en tant que toile de fond de l’intrigue. On retrouve toujours au cœur du complot du fantastique avec des dragons, les rituels qui y sont liés, la présence de la Griffe noire qui toujours tire les ficelles. Mais qui en sont les acteurs principaux ? J’ai été plutôt étonnée et une fois de plus, je ne me suis doutée de rien.

    Concernant les personnages non-fictifs dont s’inspire Pierre Pevel on notera la présence de Louis XIII, d’Anne d’Autriche la reine, la Chevreuse un personnage que j’ai toujours trouvé historiquement très intéressant, elle complotait certes mais uniquement contre le roi, concernant la reine elle lui était très attachée. On notera également la présence du peintre Aubusson.

    À nouveau, on retrouve nos Lames fonctionnant par petits groupes ! Un nouvel arrivant se joint à eux pour notre plus grand bonheur : Arnaud de Laincourt, un personnage que j’affectionne énormément si vous vous rappelez ma chronique précédente. Et La Fargue lui-même l’estime !

    ‘’Il était presque essoufflé mais ne manifestait ni fierté, ni même satisfaction.

    Souriant, le capitaine des Lames se carra sur sa chaise et considéra Laincourt d’un œil admiratif et amusé de qui vient de se faire berner par un étonnant numéro de prestidigitation.’’

    Au fil de notre lecture, nous en apprenons plus sur les Lames : la jeunesse d’Agnès, le ressenti de Leprat qui a quitté son poste de Mousquetaire, la relation qui lie Marciac à Gabrielle, son double-jeu, les mystères qui entourent La Fargue etc… Il existe des tensions entre certaines lames et de la défiance.

    - ‘’Suivons-le, dit le Gascon après un moment.Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol II

    - Non

    - Mais c’est pour sa sûreté !

    - Non répéta un Almadès impassible.

    - Eh bien reste. Mais moi…

    - Non !

    - Et d’où vient que tu me commandes ?

    Pour toute réponse, l’Espagnol tira son épée.

    - Tu plaisantes.

    - Non

    Marciac fit un pas en arrière et recula les épaules avec cet air de surprise qu’affiche une crapule dont on met en doute l’honnêteté. Il lui vint à l’idée que La Fargue ne les avait pas laissés ensemble pour être seul, mais pour qu’Almadès le surveille, lui, Marciac.

    - Me passerais-tu vraiment ton épée au travers du corps ?

    - Oui’’

    Un des personnages qui m’amuse beaucoup également est Teyssier le maître de magie de son éminence. Il est vraiment amusant, le savant fou de l’époque, son attitude nous décontenance et nous ravit. L’épisode mettant en scène sa personne et Ballardieu m’a beaucoup amusé !  

    Mais ce sont sans conteste les échanges entre Agnès et Marciac qui m’amuse le plus tant ils sont piquants! 

    ''Par politesse, le Gascon se leva de son fauteuil et la jeune baronne allait sortir quand, sans prévenir, elle le prit dans ses bras.

    Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol IINe sachant trop à quoi s’en tenir, Marciac laissa faire.

    - Nous nous sommes inquiétés, lui souffla-t-elle à l’oreille. Ne compte pas que les autres te le disent, mais tu nous as fait peur. Et sache que si tu t’avises encore de nous laisser aussi longtemps sans la moindre nouvelle, je t’arrache les yeux. Compris ?

    - Compris Agnès, Merci.''

     ou

     ''- Dis…

    - Oui ?

    - On nous a vus nous isoler.

    - Et alors ?

    - Nous devrions peut-être nous embrasser. Afin de préserver les apparences, bien sûr. -

    - Je pourrais aussi te gifler et partir en me rajustant. Afin de préserver les apparences bien sûr.''

    Pour revenir à Arnaud de Laincourt, il faut dire que j’ai adoré son infiltration à Chevreuse ! Comme à son habitude il agit à la perfection (et arrêtez de croire que je fais du fan-service sur ce personnage, ce n’est qu’à moitié vrai :P ) Et surtout j’ai aimé les dialogues mettant en scène Laincourt et Agnès de Saint-Avold, j’ai connu cette dernière par le jeu de rôle et j’avais hâte de connaître les conditions dans lesquelles Arnaud et Aude s’étaient rencontrés et ma foi je ne suis pas déçue. Aude est un personnage qui respire la gaieté et la joie de vivre, c’est la femme qu’il faut à Arnaud beaucoup plus stoïque ! De plus ce genre de passages légers permet d’équilibrer les passages plus sombres du volume. J’espère les revoir à nouveau ensemble dans le dernier volume. Face à la Chevreuse qui est artifice et complexité, la douceur et la simplicité d’Aude détonnent. Néanmoins, je dois vous avouer que je n’ai pas encore bien pu cerner le personnage. Quoi qu’il en soit voir Arnaud agir comme un jouvenceau enamouré est vraiment adorable, nous n’étions pas habitués à cela!

    '' - Soyez sages, lança-t-elle en les laissant. Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol II

    Et ce fut un peu comme si le diable leur recommandait de ne pas pécher.

    - Et si nous nous échappions ? lâcha alors Aude de Saint-Avold, un éclat mutin dans le regard.

    - Je vous demande pardon, madame ?

    […]

     - Oh ! Non monsieur. Ne m’abandonnez pas !

    - Vous abandonner, madame ?

    - On va sans doute me faire reproche de notre promenade, expliqua Aude, mi-figue mi raison. Je dirai que vous m’avez enlevée et il vous faudra confirmer.

    - Madame ! répliqua Laincourt en jouant l’inquiétude. Moi ? M’accuser de rapt ? Mais on me jetterait aussitôt en prison.

    - N’ayez crainte. Je vous ferai évader, chuchota la jeune fille sur le ton de la conspiration.

    Quant à Saint-Lucq, on le voit moins que les autres mais les passages où il apparaît ravissent toujours autant. J’ai aimé en apprendre plus sur Agnès sa relation avec la mère supérieure assez houleuse, celle –là même qui va l’écarter volontairement de l’enquête des Lames, pour se retrouver dans le cercle de la reine, Agnès est une femme fort qui n’aime pas les belles robes et les frivolités, c’est particulièrement ennuyeux pour elle et ça m’a amusé également. J’ai hâte d’en savoir plus sur elle, pourquoi a t’-elle abandonné son noviciat et n’est-elle pas devenue une louve? alors même que la mère supérieure (des sœurs de Saint-Georges) qu’elle abhorre par ses manigances semble la regretter et pense qu’il est encore possible de la détourner de sa vie actuelle. J’ai aimé la réponse qu’Agnès fait à son amie l’abbesse!

    - Les intrigues. Les cavalcades. Et même les coups d’épée… Tu as toujours aimé cela, Marie-Agnès…

    - Et les garçons. Vous oubliez les garçons ma mère.

    La mère supérieure gloussa.

    - Oui, et les garçons… Sais-tu que le lierre du mur nord est encore appelé le « lierre d’Agnès », par certaines anciennes ?

    Et l’on termine sur un joli cliffhanger qui donne vraiment envie de lire la suite! Béatrice fait partager à Agnès une vision qu’elle a du futur de Paris. Mais je ne vous en dirai pas plus et vous conseille fortement de vous plonger dans cette fantastique saga <3 

    Ma Note : 19/20! <3

    Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel  vol I

    Les couvertures des autres éditions <3

    ‘’- Tu as encore dormi bien tard, gamin.

    - Oui.

    - C’est une mauvaise habitude que tu as prise depuis que tu es oisif et passe tes nuits à lire.

    - Lire n’est pas rien faire [….] ‘’

    (Laincourt à tout compris, je vous l’ai dit ! Il est parfait <3)

    Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol II

    Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel  vol I

    Les Lames du Cardinal By Pierre Pevel vol II

    « This is Halloween! Top Ten Tuesday - (18) »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 20:12

    Ta chronique est géniale et me donne envie de m'auto-flageller smile Mais pourquoi n'ai-je pas encore sorti le premier tome de cette saga de ma PAL ? Ce sera ma grande interrogation du jour, restée sans réponse satisfaisante évidemment ;-) Merci !

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 23:21

        J'espère que tu vas vite le sortir de ta Pal ;) et contente de t'avoir donné envie de le découvrir : 3 Merci pour ton passage Lupa ^^

    2
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 20:51

    Non, non, non, je ne me laisserai pas tenter... Je serai raisonnable, forte je suis... Grrr, je le veux!! Il a l'air vraiment génial!

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 23:22

        Il l'est, je ne sais pas si je suis influencée parce que je joue aussi au JdR mais il y a des personnages tellement attachants et charismatiques :3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :