• Les sœurs Charbrey vol I, Sans orgueil ni préjugé by Cassandra O’Donnell

    Les sœurs Charbrey vol I, Sans orgueil ni préjugé by Cassandra O’Donnell 

    Les sœurs Charbrey vol I, Sans orgueil ni préjugé by Cassandra O’Donnell Résumé de l'éditeur/ Le mariage ? Morgana Charbrey ne veut pas en entendre parler ! Elle préfère son indépendance et les sciences, passion qu’elle dissimule derrière une prétendue maladie, loin des regards courroucés de la bonne société.
    Lorsqu’elle apprend que le manuscrit de sa sœur a été refusé par un éditeur méprisant l’intellect féminin, Morgana décide d’aller confronter ce personnage cynique et détestable.
    Si ce dernier pense pouvoir confondre la demoiselle à coups de reparties cinglantes et de sourires enjôleurs, il ne sait pas encore à qui il a affaire…

    Ce que j'en ai pensé Une Saison à Longbourn by Jo Baker

    J’ai découvert la plume de Cassandra O’Donnell avec sa saga Rebecca Kean. Je connaissais de nom « Les sœurs Charbrey » mais bizarrement je n’avais jamais fait le rapprochement. C’est le titre qui a attisé ma curiosité puisqu’il fait clairement référence au roman de Jane Austen. Au final ce fut une lecture vraiment sympathique !

    Avec ce premier volume de la saga des Sœur Charbrey nous faisons la rencontre de Morgana, Rosalie et leurs deux jeunes sœurs. Le récit s’articule surtout Morgana dans cet ouvrage, même si Rosalie reste très présente. Morgana régente avec intelligence un vaste domaine, elle s’occupe également de ses jeunes sœurs depuis que ses parents sont morts, elle est érudite et scientifique. Le beau monde l’ennuie terriblement, aussi elle se fait passer pour malade pour ne pas avoir à sortir lors des soirées mondaines préférant faire ses expériences scientifiques chez elle. Elle peut compter sur l’aide de son oncle Gerald pour le domaine ainsi que de celle de sa tante lady Carrington pour tout ce qui touche à la vie mondaine. Malheureusement pour Morgana qui déteste la société londonienne, celle-ci va devoir faire des efforts puisqu’elle doit aider sa sœur à faire son entrée dans le monde.

    Cassandra O’Donnell nous offre une héroine au fort caractère et j’ai vraiment aimé ce trait-là car elle n’est pas du tout une lady et n’a pas eu l’éducation adéquate pour, contrairement à ses sœurs pour lesquelles elle a fait en sorte que ce soit le cas. Elle souhaite leur bonheur avant tout. Sinon, elle est décrite comme parfaite visuellement, elle attire beaucoup de monde par sa beauté mais dédaigne tous ses prétendants car elle préfère et de loin sa liberté et s’occuper de sa famille et du domaine de feu ses parents. J’ai d’ailleurs trouvé exagéré la manière dont elle s’attife pour la soirée en l’honneur de sa sœur qui commence sa saison. Au final elle l’évince tout de même !

    Sa rencontre avec le comte Malcolm Greenwald ne se fait pas sans anicroches ; en effet, sa sœur Rosalie qui écrit sous un nom de plume masculin souhaite se faire publier. Lorsque Greenwald s’en rend compte il refuse de publier son roman même s’il le trouve bon. Morgana se met hors d’elle alors que Rosalie s’en va. Le début houleux et les scènes agréables et cocasses entre nos deux héros débutent alors avec un baiser volé agrémenté de jolies joutes verbales bien mordantes. Certes, Morgana trouve le comte insupportable mais elle le trouve également séduisant. On notera également la présence du meilleur ami de Malcolm, le duc de Langford un personnage que j’ai hâte de découvrir dans le prochain volume. J’aime le côté sans manière de Morgana et les efforts qu’elle doit faire pour ne pas s’énerver en public. Les joutes verbales entre nos deux héros sont savoureuses. J’ai aimé les petites attention au fil de l’ouvrage de Malcolm à l’égard de Morgana. Il a compris qu’elle place sa famille au-dessus de tout, il a également compris à quel point l’amour l’effraie car elle est éprise de liberté et ne souffrira pas d’être soumise à un mari même si ce dernier s’avère extrêmement séduisant! J’ai aimé aussi voir la relation sororale, si bien décrite avec des engueulades mais de belles preuves d’amour. Morgana doit aussi surveiller sa sœur Rosalie des prétendants un peu trop collants…En somme on ne s’ennuie pas une seconde avec la famille Charbrey.

     J’ai vraiment apprécié ce roman , il se lit vite et j’ai hâte de lire le second volume mettant en scène Rosalie et le Duc de Langdford. <3

    Ma Note : 15/20 !

    "- Et si moi je ne me sens pas prête ?

    - Tu sais tout ce qu’il y a à savoir sur le comportement qu’une jeune fille doit adopter en société, j’ai veillé à chaque détail de ton éducation, fais-moi confiance, tu seras parfaite.

    - Oh ça, je n’en doute pas. Tu n’échoues jamais en rien Morgana. Telle la déesse Shiva, tu as plusieurs bras, tu es omnipotente. Tu sais tout faire. Si tu savais ce que ça peut être agaçant parfois ! lança-t-elle d’un ton amer.

    Morgana grimaça.

    - Tu te trompes, il y a quantité de choses que j’ignore.

    -Telles que ?

    - Je ne possède pas tes excellentes manières et ne sais pas dompter mon tempérament, je n’ai aucun don pour la musique, je ne sais pas m’occuper d’un jardin ou…

    - C’est parce que toutes ces choses t’importent peu, même si tu as cru bon de charger des tiers pour nous les enseigner. Tu parles de mes désirs ou de ce qui serait bon pour moi mais as-tu pensé à mes rêves ou à ce que j’aimais ?"

    Une lecture sympathique et sans prise de têteEn Apensenteur by Rachel Berthelot & Rose Darcy 

    « Le Journal des chats by Junji ItoSunday’s Books #6 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Février 2016 à 21:53

    J'avais adoré le tome 1 de Rebeca Kean ! Il faut que je continue cette saga et pourquoi pas lire celle ci après, 

      • Vendredi 26 Février 2016 à 22:01

        Pareil ;) j'ai lu les deux premiers de Rebecca Kean et il faut que je continue également :)

    2
    Samedi 27 Février 2016 à 00:14

    Généralement je me méfie avec les romances anglo-saxonnes mais j'ai bien envie de me laisser tenter par celle-ci... En plus, j'aime bien le sujet des femmes écrivains obligées de publier leurs ouvrages sous un nom d'emprunt masculin, ça a un côté soeurs Brontë je trouve...

      • Samedi 27 Février 2016 à 09:01

        C'est léger et sans prise de tête! Par contre c'est une auteure française :D et pas anglo-saxonne

      • Mardi 29 Mars 2016 à 11:15

        mdr... ben je vais peut-être apprécier alors !!! sarcastic

    3
    Samedi 27 Février 2016 à 12:19

    Ça a l'air pas mal du tout ! J'aime bien les histoires de ce genre, ça me change de mes lectures jeunesses ! D'autant plus que j'aime bien la plume de cet auteur que j'ai découvert grâce à Malenfer que j'avais plutôt bien aimé ^^

      • Samedi 27 Février 2016 à 18:59

        Ah Malenfer me fait de l’œil parce que même si je ne suis pas trop lecture jeunesse j'aime la plume de cette auteure et je pense que je vais aimer :) 

    4
    Samedi 27 Février 2016 à 13:57

    Aaaaaah il me tarde aussi de lire la suite!!

      • Samedi 27 Février 2016 à 19:01

        Oui parce que le Duc de Langford envoie du lourd je trouve hihi et je trouve Rosalie tellement adorable sarcastic

    5
    Samedi 27 Février 2016 à 20:34

    Je suis bien tentée par ce roman, qui m'a tout l'air d'une petite gourmandise toujours bonne à déguster dans les petits moments de blues livresques, si si ça m'arrive yes   Je te remercie pour l'idée !

      • Samedi 27 Février 2016 à 20:44

        Exact c'est léger et très agréable comme lecture ^^

    6
    Dimanche 28 Février 2016 à 19:47
    roxou06

    Je n'ai encore jamais lu de livres de cette auteur, mais je pense qu'ils me plairaient :)

      • Dimanche 28 Février 2016 à 22:23

        Et ça se lit vraiment rapidement ;) 

    7
    Lundi 29 Février 2016 à 11:49
    Chess

    On m'en parle depuis un moment, il faudrait que je tente !

      • Lundi 21 Mars 2016 à 09:43

        Ce n'est pas la meilleure romance historique mais c'était sympathique à lire ^^

    8
    Lundi 29 Février 2016 à 21:24

    J'avais bien aimé ce premier tome, moins le deux malheureusement. C'est malgré tout une auteure que j'aime beaucoup.

      • Lundi 21 Mars 2016 à 09:43

        Argh.... moi qui avait beaucoup d'attentes concernant le 2 justement ... :(

    9
    Mercredi 2 Mars 2016 à 09:31

    Je suis contente que tu ais aimé. Clairement à ma lecture du tome 1, je gloussais comme une lycéenne en manque d'amour. J'ai beaucoup ri. A la lecture du tome 2, tu comprends que Cassandra O'Donnell fait un peu une caricature de la romance historique (c'est d'ailleurs un défi avec son éditrice). Mais c'est sans prise de tête et c'est sympa à lire. Et puis comme c'est du Cassandra, tu me connais je lis! 

    Bisous Missperdergast <3

      • Lundi 21 Mars 2016 à 09:44

        Exact sans prises de tête, j'ai passé un bon moment mais bon à froid clairement je me dis que ce n'est pas mon auteure chouchou en romance historique ^^

    10
    Samedi 19 Mars 2016 à 23:10
    Ah, je l'ai eu à Noël, je ne vais pas tarder à le lire :)
    Contente de t'avoir rencontrée en vrai ce soir ^^
      • Lundi 21 Mars 2016 à 09:42

        J'espère que tu aimeras, même si j'ai une préférence concernant cette auteure pour sa saga urban! Moi aussi je suis ravie d'avoir fait ta connaissance et j'espère qu'on se reverra :D

    11
    Lundi 4 Avril 2016 à 22:17
    totorosworld

    c'est sympa mais vraiment y'a un souci de ponctuation, de contexte historique inexistant, d'originalité et de manque général de crédibilité là dedans. Le roman aurait mérité d'être plus travaillé :/

      • Mardi 19 Avril 2016 à 12:25

        C'est loin des romances historiques que je lis d'habitude mais comme tu dis on passe un bon moment :)

    12
    Syl.
    Mardi 19 Avril 2016 à 10:58

    Je ne savais pas que l'auteur écrivait des romances ! Elle touche à tout ! Elle a aussi écrit pour la jeunesse.

      • Mardi 19 Avril 2016 à 12:25

        Oui :) je ne pense pas lire sa saga jeunesse mais sinon je lis ces autres romans dans les divers genres :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :